/

A ne pas manquer à Alghero

Pour profiter au mieux d’Alghero, il ne faut pas rater certaines étapes fondamentales : des monuments, des dégustations, des plages et des paysages uniques.

Pour profiter au mieux d’Alghero, il ne faut pas rater certaines étapes fondamentales : des monuments, des dégustations, des plages et des paysages uniques.

Voici quelques conseils sur ce qu’il faut absolument ne pas rater pour connaître le meilleur de la ville.

1 - Les monuments et les sites archéologiques.

Le Nuraghe Palmavera

L’ensemble nuragique Palmavera remonte au XIIIe siècle av. JC. Il se compose d’une tour nuragique plus ancienne et de différentes enceintes pourvues de tours-cabanes.Tout autour se trouve le village de 50 cabanes, dont l’une, celle des réunions, conserve en son centre un modèle réduit de nuraghe qui avait probablement une fonction cultuelle.

Les Tours et les Bastions espagnols.

Les fortifications d’Alghero conservent de nombreux témoignages de la période aragonaise et espagnole. Les Bastions, sur le Lungomare Marco Polo, avec les Tours Sulis, Porta a Terra, San Giovanni et San Giacomo constituaient les défenses de la «Fedelissima». On retrouve aussi des tours aragonaises et espagnoles le long de la côte : la Tour du Porticciolo et celles de la région de Porto Ferro : Tour Negra, Tour Bianca, Tour Bantine Sale. La plus grande est au Capo Caccia, c’est la Tour du Bulo, construite au XVIIe siècle.

La Nécropole d’Anghelu Ruju.

La nécropole fut découverte par hasard en 1903, pendant les travaux de construction d’une ferme. Elle se compose de 37 «Domus de Janas» (Maisons de sorcières) attribuables à la Culture d’Ozieri (3500 av. JC). La nécropole est divisée en plusieurs cellules décorées de fausses portes, de colonnes, de corniches et de pilastres. Anghelu Ruju donne aussi son nom à un célèbre vin produit par les vignobles Sella & Mosca.

Le centre minier de l’Argentiera

Le centre, véritable exemple d’archéologie industrielle, est né au XIXe siècle pour l’exploitation des gisements de plomb et de zinc. Il n’est plus en activité depuis 1962, et s’insère dans un paysage d’une rare beauté. L’édifice le plus intéressant est la laverie qui domine une plage de graviers entourée de rochers.

2 - La mer

Les Grottes de Neptune

On peut y aller par bateau, en partant du port d’Alghero, et visiter toute la côte jusqu’au Capo Caccia. A l’intérieur de la grotte, que l’eau douce a creusée au cours de millions d’années, se trouve le lac La Marmora, une plage fréquentée autrefois par les phoques-moines, et de nombreuses colonnes de stalactites et de stalagmites. On peut aussi accéder aux grottes par un impressionnant escalier de 656 marches (Escala del Cabirol).

Les plages «Le Bombarde» et «Lazzaretto»

Proches de Fertilia, elles ont la caractéristique d’avoir une eau translucide très fraîche, même l’été. Elles sont si belles qu’elles figurent dans de nombreux spots publicitaires.

3 - L’ Œnogastronomie

La langouste à la catalane

La simplicité de la recette exalte sa vraie saveur . Huile, vinaigre et oignons.

La dégustation des vins locaux

Les vignobles Sella & Mosca sont à quelques km de la ville. On peut y déguster les excellents vins de la région, blancs et rouges. A essayer, le Terre Bianche Torbato Alghero DOC (AOC). Jaune paille, il s’associe bien au poisson, en particulier aux crustacés.

La Fête du Bogamarì

C’est la fête de l’oursin, à déguster avec un bon verre de vin d’Alghero. Elle se tient tous les week-ends de janvier à mars.

offres spéciales

Réservez votre séjour à Alghero au plus vite, notre hotel vous propose des offres spéciales pour toute l'année!

GDS Codes | Sabre: OK 78795 - Worldspan: OK AHOCA - Galileo/Apollo: OK 60997 - Amadeus: OK AHOCAT